bandeau2 bandeau1 bandeau4 bandeau8 bandeau7 bandeau10 bandeau3 bandeau5 bandeau6 bandeau9
Ecole de Santé des Armées

Pour une formation adaptée

Accueil | Actualités | Retex du CISM régional en Belgique

Retex du CISM régional en Belgique

Mise à jour :16/09/2015  - Auteur :  ESA/CMP

Nous étions trois Aspirants Médecins (deux de la 6e compagnie et un de la 4e compagnie) à participer au CISM régional qui s’est déroulé du 31 août au 4 septembre à Marche en Famenne, dans le sud de la Belgique.   

Après un regroupement de l’équipe de France militaire (essentiellement les jeunes pour cette rencontre) le 30 août au soir au CNSD, nous sommes partis le 31 au matin, le premier entraînement (un circuit classique dans la caserne où nous étions logés) se déroulant l’après-midi.
Le lendemain, après avoir retrouvé l’équipe militaire belge et celle des Pays-Bas, nous avons effectué deux entraînements dans la journée. Le matin, l’entraîneur belge avait préparé un moulin (exercice où chacun pose une balise puis effectue le circuit) suivi d’un couloir (la carte est découpée, le but étant de rester dans un corridor de quelques dizaines de mètres de large). L’après-midi l’entraîneur hollandais nous a préparé un exercice plus ludique et assez inhabituel en CO, un road book. Cette fois pas de carte, il s’agissait de réaliser le parcours uniquement avec les informations qui nous était fournies (distances à parcourir, caps, intersections, limite de végétation à suivre…).

Equipe de France militaire de CO sur la place d'arme belge

Les deux jours suivants quant à eux étaient consacrés à la compétition. Le mercredi matin, les courses démarraient avec un sprint (course de 15’ environ) dans la ville de Marche. Cette épreuve a malheureusement dû être annulée, une balise et le boîtier de poinçonnage ayant été volée avant même les premiers départs… L’après-midi se tenait une moyenne distance (temps de gagne d’environ 30’). Un Aspirant Médecin suite à des douleurs au genou n’a pas pu rivaliser avec les autres orienteuses, un autre Aspirant malgré de très bons partiels a perdu beaucoup de temps sur quelques postes et finit dans le milieu du classement, enfin le troisième AM termine 2e .

Un aspirant médecin sprinte dans Marche en Famenne

Un AM lors de la moyenne distance

Le CISM se terminait sur une longue distance (meilleur temps entre 1h pour les féminines et 1h30 pour les hommes). Sur un terrain exigeant tant sur le plan physique que technique, la fatigue du stage s’est faîte sentir et, suite à trop de fautes sur le parcours, nous terminons en milieu de tableau. L’après-midi, après les récompenses, nous sommes rentrés sur le CNSD et le lendemain, après une séance photo à Fontainebleau, chacun a rejoint sa garnison.

Analyse de course à l'issue de la moyenne distance

Derniers conseils de l'ADC L ., entraîneur de l'EFMCO, avant le départ de la longue distance.

Ce stage aura été une très bonne opportunité de progresser, notamment en découvrant les terrains belges (des forêts très propres donc très courantes, mais où chaque erreur se paye très vite pour le classement). A travers des moments de cohésion comme les repas, les débriefings ou encore les pots auxquels nous ont invités  l’équipe belge, nous avons aussi pu faire connaissance avec les autres équipes présentes et découvrir d’autres armées.

Haut
Copyright 2017 | Mentions legales
UA-29809718-1